Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue

trio.jpg

 

2014

 

 

 

Recherche

7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 01:12
Nous sommes tous anthophages sans le savoir :. Le mot vien du grec ancien, coucou Liza, anthos qui veut dire fleur et phage manger.
Il est vrai que le terme est plutôt destiné  à la zoologie.
 Mais l'homme n' est-il pas  un animal parmi les autres!
Je vous propose une balade gourmande au jardin des fleurs....

herbes-saint-jean3.jpg
Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans Je suis gourmande et vous
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 06:59
Etes- vous anthophages ?
Sans doute mais vous ne le savez pas.....
Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans Je suis gourmande et vous
commenter cet article
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 02:00

     Le raifort est une plante cultivée pour sa racine charnue, de couleur blanche.

Multiplier par  éclats, au début du printemps elle s’est bien acclimatée dans nos jardin,où on la récolte en fonction de nos besoins.

 

     La racine de raifort râpée est utilisée comme substitut à la moutarde. Elle a une saveur très forte, piquante et poivrée.

Au Moyen-âge le raifort était également utilisé comme plante médicinale.

 Elle a des propriétés dépuratives et stimulantes ; elle est surtout très riche en vitamine C.

 


raifortHARENGS FUMES AU RAIFORT

 


200 g de filets de hareng fumé ,4 c. à soupe de crème fraîche ,2 c. à café jus de citron -
2 c. à café de raifort ,1 c. à café de vinaigre ,1 concombre ,1 citron

 



* Mélanger la crème, le jus de citron, le raifort et le vinaigre, saler, poivrer.

* Ajouter les filets de hareng coupés en petits morceaux et mélanger

* Disposer sur une assiette des fines rondelles de concombre et dresser au centre, en dôme, la préparation de hareng au raifort. Garnir d'un morceau de citron et accompagner de pain complet.

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans Je suis gourmande et vous
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 06:10
ruta3.jpg

Il reste encore des navets au potager.
Autrefois très apprécié, il est boudé depuis le début du siècle dernier.
Il apporte pourtant un large éventail de vitamines et des fibres en quantité.
Il est, en plus, facile à vivre puisque toute terre lui convient !
Il est conseillé de semer les légumes racines, navets mais aussi carottes, radis en lune descendante.....

FANES DE NAVETS POELES

Cette recette est plutôt une recette de printemps mais ça viendra vite !

Des petits navets tout juste récoltés dont on gardera les fanes....
Encore une épluchure qui se mange!

* Faire revenir à la poêle avec juste un peu de beurre

C'est tout simple et tellement bon!
Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans Je suis gourmande et vous
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 06:41

germination3.jpgPOMMES DE TERRE A LA PIMPRENELLE

 

4 œufs durs ,2 c.à c. d’huile 1 c.à c. vinaigre, 1 yaourt, 1 oignon, herbes fraiches hachées : pimprenelle, cerfeuil, ciboulette, oseille, mélisse,  persil,

1 gousse d’ail, 1 c. à s. de moutarde, 2 pommes de terre par personne

 

 

* Hacher finement les herbes, les oignons et l’ail.

* Mixer avec tous les ingrédients

* Ajouter les œufs

* Mixer finement. Rectifier l’assaisonnement si besoin.

* Servir les pommes de terre cuites à la vapeur





 

herb-taboul3.jpgPOMMES DE TERRE SURPRISE

 

8 pommes de terre, 4 fromages blancs ,1 bol de feuilles de menthe, 2 c. à s. d’huile,  1 c. à s. de vinaigre, bâtonnets de carottes

 

* Cuire les pommes de terre au four, à 210 degrés, pendant 45 minutes, laisser refroidir.

* Couper la base des pommes de terre, de manière à ce qu’elles puissent tenir droites dans l’assiette. Couper un chapeau, et évider légèrement la chair, sans aller jusqu’au fond.

* Mélanger le yaourt à l’huile, au vinaigre et aux feuilles de menthe hachées et assaisonner selon le goût. Oublier quelques heures au frais !


  Au moment de servir, remplir de cette préparation les pommes de terre, et servir avec les bâtonnets de carottes.

 

La encore un cahier n'y suffirait pas ! Mais j'aime bien ces deux qui permet de vous faire utiliser des herbes du jardin connues ou oubliées

 

 

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans Je suis gourmande et vous
commenter cet article
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 02:00
pomme-de-terre3

     La pomme de terre est le légume le plus consommé au monde et nous aurions bien tord de la bouder. C’est une source importante de glucides et de vitamine C.

Mais connaissez-vous son histoire ?


C’est Antoine Augustin Parmentier qui a introduit la pomme de terre en France. Après des études d’apothicaire, il va travailler aux armées.

Pendant la guerre de 7 ans, alors qu’il est prisonnier en Allemagne il remarque que les paysans mangent de cette tubercule et se portent bien !


     A son retour il publie un mémoire apprécié pour la lutte contre les famines. En même temps, le parlement interdit la culture de ce légume accusé de tous les maux ! Elle serait porteuse de la lèpre entre autre !

Malgré l’hostilité à son égard Parmentier est bien décidé à promotionner le légume, il multiplie les diners qu’il offre aux personnalités influentes.


     Finalement en 1785, Louis XVI lui propose un terrain de culture dans la plaine des  Sablons, près de Neuilly.

Parmentier y plante ses tubercules et va même jusqu’à offrir un bouquet de fleurs de patates au roi qui en glisse une à sa boutonnière et une dans la perruque de la reine  Marie- Antoinette.


     Mais rien ni fait la pomme de terre reste bouder.

Alors Parmentier a une idée de génie.

Il fait garder son champ par des soldats, attisant ainsi convoitise et curiosité

Que peut-on garder de si précieux dans ce champ là ? Un soir où la garde se relâche comme par un heureux hasard, des plants disparaissent !


     La pomme de terre se retrouve dans les jardins, c’est le début de son ascension et de sa longue histoire d'amour avec le peuple ! Qui l'aime d’autant plus que le légume malfaisant n’est pas redevable de la dîme, la belle aubaine !


     En 1795, la Commune ordonne cette fois de planter des pommes de terre dans le jardin de Tuilerie pour lutter contre la famine, ce sera lfin des grandes famines en France.


Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans Je suis gourmande et vous
commenter cet article
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 03:52

poelee-oignons.jpgSOUPE A L’OIGNON

                       

8 oignons moyens, huile d’olive, 1 gousse d'ail, 1 c à s de farine, 1 litre d’eau, 1 feuille de laurier, 8 tranches de pain, 50 gr de  râpé

 


 

* Peler les oignons et émincer et faire fondre dans un peu d’huile d’olive pendant environ 15 minutes, en remuant.

*Ajouter la farine et l'ail, faire blondir. Puis mouillez avec l’eau chaude, ajouter le laurier

* Cuire  15 minutes. Poivre et sel

* Pendant ce temps, faire griller les tranches de pain

* Verser la soupe dans des caquelons allant au four, disposer dessus les tranches de pain grillé le fromage râpé et faire gratiner.

 

poelée-oignonsPUREE SOUBISE

 

Pomme de terre, oignons, lait, muscade

 

 


 

* Faire blondir les oignons avec un peu d’huile d’olive, sel, poivre, muscade

* Préparer votre purée de pomme de terre au lait

* Mélanger les deux préparations

* Mettre dans un plat à four avec du râpé

* Laisser gratiner

 

Servir avec une belle salade

 

poelée-oignonsTARTE AUX OIGNONS

 

250 gr de farine, 1 kg d’oignons, 1 œufs, 5 c. à s. d’huile d’olive, 6 c.à s. de lait

 

 


 

* Préparer la pâte 1 demi heure avant : mettre la farine les 5 c d’huile, sel et 15 cl d’eau

* Faire blondir les oignons une demi heure dans un peu d’huile d’olive a feu doux

* Ajouter hors feu, l’œuf, le lait sel et muscade

* Verser dans le fond de tarte et cuire à four chaud 25 minutes

 

Pour obtenir une pissaladière ajouter des anchois et des olives noires

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans Je suis gourmande et vous
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 02:00
Il reste aussi des carottes au jardin d'hiver.

Peu calorique, riche en eau, la carotte renferme de nombreux minéraux et vitamines. Elle contient notamment de la carotène, qui parait il fait la cuisse rose !

La carotte aurait également la vertu de stimuler l'acuité visuelle.

En salades,  braisées, en purée ou en  potages difficile de s’en passer !

 

les-carottes3.jpg

 

carotte.jpgFLAN DE CAROTTES

 

 

200 g de carottes râpées, 20 cl de crème liquide, 2 œufs, 30 g de râpé, 1 bouquet de persil


* Préchauffer le four à 200°C.

* Râper les carottes et ajouter le persil ciselé.

* Fouetter les œufs avec la crème liquide, ajouter le râpé. Saler et poivrer.

* Mettre les carottes dans le fond de 4 ramequin  beurrés

* Verser la sauce par dessus

* Cuire au four 20 minutes


Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans Je suis gourmande et vous
commenter cet article
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 06:49
Et pour ne pas rester courge j'ai enchainé sur...

SOUPE A LA SALSA D' OLIVES

300 gr de potiron,150 gr de haricots blancs en boite, 100gr d'olives noires dénoyautées, 3 càs d'huile d'olive, le zeste d'un citron, 2 càs de persil haché

* Préparer la soupe avec votre cucurbitacée préféré et les haricots blacs, mixer et réserver
* Préparer la salsa
* Hacher les olives, mélanger avec l'huile, le zeste le persil, poivre
* Servir bien chaud avec la sauce

salsa

PIZZA COURGE ET SAUGE

pâte à pizza, 500gr de courge, 1 oignon, huile d'olive, 2 gousse d'ail,1 pincée de piment d'espelette, 1 càs de sauge ciselée, 250 gr de mozzarella

* Préparer une pâte a pizza
* Couper la courge en dés
* Cuire 25 minutes au four avec oignon, 1 càs d'huile d'olive, ail, piment, sauge, sel
* Déposer cette préparation sur la pâte a pizza
* Ajouter le fromage
* Enfourner pour 15 minutes

pizza

TARTE AU POTIRON


700 g de potiron haché grossièrement,  1 gros oignon ,1 c à s de menthe 100 g de farine, 300 g de feta, 150 ml de lait, 3 œufs, chapelure

*
Mettre un peu d'huile dans une poêle, faire revenir le potiron
* Mélanger potiron, oignon,  menthe,  poivre et  sel et la moitié de la farine.
* Ajouter au mélange la feta émiettée dans les mains, les œufs battus, le lait et le reste de la farine
* Huiler un moule de 27 cm de diamètre
* Saupoudrer la panure en guise de pâte
* Verser le mélange.
* Saupoudrer du reste de panure (juste pour faire une fine croûte).
* Mettre au four 15 minutes à 250, puis 20 minutes à 180.


Plus simplement on peut faire cette tarte avec une pâte brisée.

Là encore de quoi en faire tout un cahier....

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans Je suis gourmande et vous
commenter cet article
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 06:20
Il en reste dans certains celliers...Les potirons et autres courges s'échangent.
Il faut donc trouver des recettes ingénieuses pour consommer ces légumes oubliés.

pot.jpg


cette semaine j'ai fait la soupe de cosette avec le potimarron

POTIMARRON  A LA CREVETTE

 

* Cuire le potimarron avec très peu d'eau

* Passer au mixer et ajouter du lait pour avoir la consistance souhaitée

* Ajouter  des crevettes décortiquées

* Mixer le tout

* Décorer de quelques crevettes entières décortiquées et de pluches de persil

 

mais aussi....

 


GRATIN A LA FOURME avec du giromon

200 gr de fourme et du giromon

* Cuire le giromon à la vapeur
* Ecrasser à la fourchette
* Ajouter des dés de fourme
* Verser dans un moule huilé
* Couvrir avec des morceaux de fourme
* Passer au four pour gratiner et régalez vous!

RATACOURGE avec une courge qui n'a pas voulu dire son nom

* Cuire les légumes de votre choix comme pour faire une ratatouille d'hiver
aujourd'hui, j'avais choisi carottes, fenouil, et courge bien sûr
* Ajouter des olives noires
* Cuire environ 30 minutes les légumes doivent rester un peu croquants
* Servir avec du riz blanc

ratacourge.jpg

POTIRON AU PESTO DE NOIX

potiron, 50 gr de mâche, 50 gr de noix, huile de noix, ail, échalotte

* Couper des tranches de potirons
* Les faire griller avec un peu d'huile environ 20 minutes
* Faire le pesto en mixant mäche, ail, echalottes et noix
* Servir les tranches grillées, le pesto et une belle salade de mâche

pesto.jpg

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans Je suis gourmande et vous
commenter cet article