Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue

trio.jpg

 

2014

 

 

 

Recherche

26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 06:17

Le pourpier est bon à être ramassé !

Salade et autres recettes vont se concocter en cuisine.

 

pourpier-bo.jpg

 

Plante aux tiges rampantes, souvent considérée comme une mauvaise herbe, elle envahit nos jardins et nos assiettes.

Peu énergétique, il apporte pourtant des oligo-éléments : potassium, magnésium et calcium .

Riche en vitamine C, il entre dans le régime Crétois.

Les jeunes tiges et feuilles de pourpier se consomment en salade, et leur goût légèrement acidulé donne une petite touche originale.

Il peut également être cuit dans une soupe ou dans une omelette.

 

Le pourpier est laxatif, diurétique et bénéfique en cas d’irritation des muqueuses.

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 01:45

verveine

 

 Herbe aux sorciers, herbe aux enchantements, herbe sacrée.

Quoi de mieux pour le jardin des fées et des elfes !

Longtemps, la plante magique par excellence.

Les Romains l'a dédie à Vénus et lui prête la vertu de faire revenir les amours éteints….

 

Elle sert alors à  la confection  des philtres d'amour,

Elle protège aussi des mauvais sorts.

 

la Verveine officinale est digestive, elle stimule l'estomac, combat les vertiges et les migraines.

Elle est surtout recommandée pour son importante action contre les rhumatismes, les douleurs, les suites de coups et de chocs.

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 05:54

serpolet.jpg

Alors mon Gus, Gus le chat point Gus le chanvrier, tu le trouves toujours trop vert mon serpolet?

 

Le serpolet  comme le thym auquel il est souvent comparé est un désinfectant des voies digestives et des voies respiratoires.

En tisane contre la toux et les rhumes, en fumigations contre les rhinites.

L'infusion de serpolet s'utilise aussi en bain de bouche en cas d'inflammation des gencives.

Il est en régression à l'état naturel . Il devient de plus en plus rare de trouver du serpolet sauvage….

 


 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 05:44

bouillon-blanc

 

Grande année pour le bouillon blanc !

Il est partout tel un cierge de la Saint Jean ou un homme debout comme l'indique ces noms populaires.

Ses fleurs jaunes, séchées entrent dans la composition de la célèbre tisane des « quatre fleurs » utilisée depuis des lunes en cas de refroidissement et de toux. Cette tisane n'a en fait des "quatre fleurs" que le nom car en réalité, elle en comprend 7 mélangées à parts égales : mauve, guimauve, gnaphale, tussilage, coquelicot, violette et bouillon-blanc.

En contre pied de la toux, les hommes en faisait du tabac avec ses feuilles sèches !

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 01:23

Nouveau venu au jardin de Dame Lucette, le stévia.

Plus par curiosité botanique ....que pour un usage courant.

 

stevia2.jpg

 

C'est une plante sucrée !

Si, si je vous le dis, on croit manger du sucre !

On l’utilise depuis des siècles en Amérique latine où la phytothérapie traditionnelle considère le stévia comme hypoglycémiant, hypotenseur, diurétique et cardiotonique.

 

Cette  plante possède un pouvoir sucrant de 100 à 300 fois supérieur à celui du sucre sans aucune calorie.

De ce fait, son usage s'est rapidement répandu en Asie  Il est désormais présent dans plusieurs produits agroalimentaires : de la sauce soya aux boissons gazeuses en passant par la gomme à mâcher, les tortillas et les gâteaux de riz.

 

Attention pourtant à m’en point trop consommer, des études pensent que le stévia pourrait provoquer des allergies chez les personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées : marguerite, pissenlit, chrysanthème,  bien qu’aucun cas n’ait été signalé à ce jour.

   

 

 

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 01:43

Plante  robuste, elle aime les terres incultes et le bord des chemins.

On la nomme chicorée sauvage, cheveux de paysan, barbe de capucin, herbe à café, laideron, yeux de chat.

 

Le papyrus Ebers la mentionne déjà 4000 ans avant J-C.

 Les médecins s’en servaient  alors comme fortifiant des voies digestives. Pour Galien, elle est l'amie du foie.

Horace, dans ses "Odes"  nous révèle ...

" Pour moi je me suffis d'olive, de chicorée et mauves légères."

 

Bien connue des apothicaires médiévaux, qui l’utilisaient pour augmenter de la sécrétion biliaire, stimuler la sécrétion des sucs gastriques et augmenter l'appétence. En tisane diurétique à raison de 2 c. à c. par tasse d'eau (2 tasses par jour) , elle est légèrement laxative et stimulante.

 

On en prépare des toniques amers et des vins fébrifuges . On l’a souvent utilisée pour des cures printanières de nettoyage de l’organisme.

Au 17 ème siècle pour la 1ère fois, on découvre que sa racine  grillée et moulue peut être utilisée comme substitut du café.

 

chicorée2

 

Elle reste dans certaines régions comme le Nord un élément associé au café.

 

  

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 04:13

sureau.JPG

 

 

Réponse : le sureau !

 

Magique ou maléfice, un coulis de ses baies soignera votre grippe, une poignée de baies crues vous tordra de douleurs ! C’est l’action de la sambunigrine à laquelle les humains sont allergiques ! L’effet disparaît avec la cuisson.


Et pourtant c’est bien de cet arbre sacré et de ce sacré arbre dont je veux vous parler.flora-copie-2

Il pousse là, tout près de vous, il aime les hommes mais les hommes ne lui rendent pas son amour !

Sauf peut être quelques sorcières comme la Flora !

Au moyen âge il est l’instrument des puissances occultes.

De la flute enchantée au bâton de sorcier il n’y avait qu’un pas, si vite franchi !

 

Aujourd’hui encore les avis divergent du nord au sud.

Le nord de l’Europe lui reconnaît des vertus magiques alors que le sud le regarde avec suspicion, il est poison !

 

Poison ? Mais pour qui ?

 

* Pas pour le troglodyte mignon et le rouge-queue qui en font festin en ce moment dans les jardins d’Ethni’cité !

Attention : déjections très colorées !

Les baies s’offrent aux migrateurs qui y puissent force et réserves pour le grand départ.

Le sureau sait se faire remarquer, il affiche ses tiges rouges qui se voient de loin dans la masse des arbres.

Ce rouge visible signifie, vient te gaver à mes branches et transporte mes graines sur le coteau !

 

* Pas pour les insectes qui bruissent et virevoltent autour sans relâche ! Mouches, chenilles, guêpes, pucerons et coccinelles, tous y trouveront leurs comptes !

Les papillons aussi comme cette phalène du sureau si bien nommée qui dès la nuit y butinera avec délectation.

 

* Et puis pas pour nous ! Nous récolteront les ombrelles mures, pour des transformations sucrées ou salées.

Assez bavarder ! Passons en cuisine !

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 09:58

menthe.JPG

 

Je ne vous ferais pas l'affront de vous présenter la menthe !

Tout le monde la connait et reconnait sauf peut être , ceux qui n'ont pas d'odorat !

Elle est toujours pareille et pourtant si multiple !

 

Il en existe beaucoup, plantes robustes des prés et des bois.

Dans les jardins de Dame Lucette retrouvont la menthe poivrée et la menthe douce.

 

En infusion , elle aide à la digestion, combat les crampes d'estomac.

Tonique, elle stimule et apaise les contractions musculaires.

Je vous la recommande en cas de migraine.

Un cataplasme de feuilles de menthe calme la douleur d'une piqure d'insectes, apaise les contusions.

Elle soigne votre peau !

 

Lotion

 

* Faire infuser 15 minutes, 15 gr de fleurs et de feuilles de menthe dans 1 litre d'eau bouillante.

* Filtrer

* Laisser refroidir

* Appliquer sur le visage

 

Cette lotion raffermie la peau et ressére les pores de la peau

Très efficace sur peau grasse

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 00:12

silene-fleur.jpg

 

Le silène enflé était autrefois considéré comme une herbe aromatique, ses feuilles étaient consommées avant la formation des graines, finement hachées.

Ce n'est pas celui ci que nous avons sur le site.

Celui de notre jardin est le silène simplement nommé parfois compagnon.

 

silene-fleures

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 05:04

 

armoise.jpg

 

     Pline déjà, conseillait au voyageur d'en porter toujours un rameau sur lui, véritable remède contre la fatigue ! En France, un dicton corrobore cette idée :

"Qui portera armoise par le chemin ne se sentira jamais las."

      Selon "Les Secrets du Grand Albert » traité de sorcellerie, cette herbe magique de la Saint Jean  écartait la plupart des dangers qui nous menacent.

Celui qui a soin d'avoir toujours sur lui cette herbe, ne craint ni le mauvais esprit, ni le poison, ni l'eau, ni le feu, ni la foudre.

 

      Au Moyen Age, elle entre dans la composition des philtres propres à « dénouer l'aiguillette » et la tradition voulait qu'on en portât soit une couronne sur la tête, soit une guirlande autour de la taille pour danser devant le feu de la Saint-Jean.

Il fallait en faire cette nuit là ! Pas le temps de chômer entre le millepertuis et l’armoise…et les 25 autres herbes !

 

      Vous pouvez disposer l'armoise sèche dans vos armoires ! Elle repousse les bestioles indésirables.

Il parait qu’autrefois, les couturières mettaient de l'armoise séchée dans les doublures des vêtements pour leur assurer une longue utilisation loin des mites.


      Elle est surtout connue pour soigner les maladies de femmes. On l'emploie alors en décoction, elle aide à la venue et la régularité des règles.

Elle est aussi un stimulant de l'appétit et un vermifuge efficace.

Appelée Tabac de Saint-Pierre, elle fut utilisée comme succédané au tabac.

 

   

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article