Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue

trio.jpg

 

2014

 

 

 

Recherche

4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 01:28

secret-jardin.jpg

 

Des rendez-vous au jardin, comme on les aime, qui nous ont permis de faire découvrir légendes et plantes du jardin de Dame Lucette.

 

 

cadre.jpg

 

Dans l'ensemble l'expo des cadres au jardin a plu et surtout le Troglo'thé a fait ses premiers adeptes.

 

tisanerie.jpg

 

C'est notre coeur de coeur pour la tisane Tilleul Coquelicot qui a fait le plus d'émules.

Pour des recettes nature, pensez à offrir le livre de la Mère Jaspine, pour commander, c'est ici

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 04:51

La vie en bleu: Campanules en pleine floraison dans les jardins d'Ethni'cité

 

campanule.jpg

 

en jaune

 

jaune.jpg

 

ou  version rouge : coquelicots

 

 

 

coquelicot.jpg

 

Ah, le coquelicot ! Parlons-en, encore un qui est considéré comme une mauvaise herbe alors qu'il est le symbole de la vie, de la joie !

Il revient en force dans nos jardins et c'est bien.

 

Les Grecs mangeaient les jeunes feuilles en salade, et cette coutume s'est maintenue jusqu'au 16 ème siècle en Italie.

De nos jours, les belles fleurs à quatre pétales rouge vif, se font tisanes, il calme,  adoucit, et n'apporte  aucune accoutumance.

En effet, le pétale de coquelicot renferme des alcaloïdes qui ont une action remarquable sur les troubles du sommeil de l'adulte et de l'enfant. Ils ont un effet sédatif qui fait disparaitre la nervosité, l'anxiété et l'émotivité.

Il est recommandé pour tous, y compris les personnes âgées et les enfants. Les alcaloïdes ont également des propriétés antitussives, augmentées par la présence de mucilages très adoucissants. Le coquelicot est donc un calmant efficace de la toux et des irritations de la gorge.

 

sechage.jpg

En ce moment il sèche en vue de tisane, la fleur prend  alors une couleur plus foncée, lie-de-vin. Les fleurs du coquelicot constituent l'un des ingrédients de la célèbre "tisane aux quatre fleurs", avec le pied-de-chat, la mauve et le tussilage.

 

           

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 09:00

liveche3.jpg

 

livèche

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 21:58

Entre herbe sauvage et légume oublié, la livèche est une grande dame du Moyen-Age, bonne pour aromatiser les plats, mais encore comme plante médicinale dont des vertus calmantes.

Plante vivace, elle disparait en automne pour réapparaitre plus forte au printemps suivant.
Avec son feuillage vert, on pourrait la croire céleri, elle est d'ailleurs souvent nommée ache ou céléri perpétuel.


 Mais la livèche ne ressemble à aucune autre plante, elle est très aromatique et trouve sa propre place dans la cuisine de ceux et celles qui auront la curiosité de l'utiliser .
* les fleurs crues ou cuites.
* Les feuilles fraîches ou séchées,en sauces, potages, salade
* les graines sont utilisées pour parfumer les pâtisseries.
* Les jeunes tiges peuvent être préparées en fruits confits


Vous pouvez aussi parfumer du sel de Guérande avec des feuilles de livèche séches, vous obtiendrez l'équivalent du sel de céleri que l'on ajoute aux jus de tomates.

 

Les graines, feuilles et racines combattent la rétention d'eau et facilitent l'élimination des toxines.


Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 15:00

Voisine de l’ortie, elle ne pique pas et elle est partout ! C’est la mauvaise herbe par excellence, celle qui vous agasse le plus.

Et pourtant mémé en est fière! Elle sait que cette plante est diurétique et qu'elel calme les petites brulures.

Très dénigrée au 19 ème siècle, elle est peu utilisée aujourd'hui, mais mémé lui accorde encore sa  confiance .

Elle sait qu'elle est aussi son alliée pour nettoyer verre et étain!

Et qu'elle régalera la famille en soupe et omelette!

En méditant tous ces atouts je suis sûre que vous ne la regarderez plus de la même façon !

J'ai même certains visiteurs qui me parle de rinçage a la tisane de pariétaire pour les pellicules

 

attention:  la pariètaire en fleur ne convient pas aux allériques du rhume des foins.

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 05:01

orchis-case.jpg

 

archis.jpg

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 05:18

rhubarbe-bando

 

Ah la rhubarbe d'un jardin amie ! C'est la meilleure !    

Peu calorique, elle fera mon régal presque toute la saison !

Originaire d'Asie, elle est utilisée depuis près de 5 000 ans pour ses propriétés curatives

Riche en magnésium et calcium, en vitamine C.

Elle est riche en fibres, donc  laxative mais tout en douceur pour les paresseux du transit !

 

Fruit ou légumes à vous de choisir…

Plante d'ornement, elle est officiellement classée parmi les fruits par la direction des douanes de New York en 1947 à cause de son utilisation sucrée, elle n'en demeure pas moins légume dans les livres de botaniques.

 

En confiture, chutneys ou compote, j'adore.

Mais tous les desserts lui vont bien, et c'est l'amie des fraises.

 

Plus étonnante en légumes, en Pologne, dans une préparation à base de pommes de terre, en Afghanistan avec des épinards, en Iran dans un ragoût d'agneau…

 

 

  Attention

Les feuilles sont très riche en acide oxalique, une substance très toxique qui peut être mortelle.

 

           

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 05:08

Malgré son nom l'ortie blanche, n'est pas une ortie ! Comment  le sait-on ?

Elle ne pique pas !

La plante a également un certain nombre d'utilisations dans la pharmacie de mémé.

Elle se rince les cheveux avec une décoction de lamier puisque tel est son nom, cela lui fait un bon shampooing anti pelliculaire

Le lamier blanc est un précieux allié dans sa vie de tous les jours.

 

Son nom signifie  gosier, regardez bien la forme des fleurs, en forme de gueule grande ouverte.

Ecoutez  la légende des Lamies,

Les Lamies sont des ogresses antiques réputées pour n'être jamais rassasiées.

 

 On lui donne également plusieurs noms populaires : pied de poule, gant blanc, couronne, sucète, chuchette, ces deux derniers, parce que les enfants sucent ses fleurs. Elle pousse sur les bords du chemin des caves. Mais vous la trouverez partout, elle est très commune.

 

Diurétique, tonique, dépurative, hémostatique, rafraichissante, Mémé utilise les fleurs ou la plante entière, en infusion: 20g de fleurs ou de feuilles pour 1l d'eau bouillante .Infuser 10minutes .Filtrer

 

Ses fleurs blanches exhalent un parfum, très apprécié des insectes butineurs.

 

Côté cuisine, les jeunes feuilles sont comestibles, et peuvent être consommées en salades ou cuisinées comme les feuilles d'ortie qui piquent !

 

ortie-4-blanche.jpgPOTAGE AU ORTIES BLANCHES

 

250 gr d'orties blanches,  35 gr de beurre, 1 c à s de fécule, 10 cl de crème fraîche

 

* Plonger les orties dans l'eau bouillante pendant 5 minutes puis les égoutter.

* Hacher

* Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter la fécule et fouetter jusqu'à ce que cela mousse. Ajouter les orties et 1 l d'eau froide. Sel poivre

* Cuire 10 minutes

* Mixer

* Ajouter la crème

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 05:52

  ortie.jpg 

 

Voici une semaine riche en émotions qui s'achève !

Revenons à nos sorcières et leurs soupe d'orties !

Mais attention de ne pas tomber dedans , et interdiction d'y pousser mémé !

 

Ortie, la mal aimée qui nous fait pourtant tant de bien et qui ne coute rien !

Fort nutritives, riches en fer et en magnésium, bienfaisante aux rhumatisants, aux goutteux, et aux arthritiques. Elle contient en outre de la sécrétine, excellent stimulant hormonal des glandes digestives de l'estomac, de l'intestin, du foie, du pancréas et de la vésicule biliaire.


Diurétique, elle est efficace contre les rhumatismes, la goutte, les calculs urinaires, l'énurésie (incontinence) mais également contre la rétention d'urine. Elle est anti diarrhéique : on l'a employée notamment contre le choléra.

Elle est reconstituante, fait venir le lait chez les femmes qui en manquent, elle régularise les règles ou les fait réapparaître si elles sont interrompues anormalement ; elle est dépurative et combat l'acné et les boutons de fièvre ; elle est vermifuge et révulsive.

Conseillée contre les troubles du foie et de la rate, des crampes et des ulcères d'estomac et intestinaux ou des maladies pulmonaires.   


En gargarismes, elle est souveraine contre les infections de la bouche, les aphtes, les gingivites et les angines, nettoie la peau, fait disparaître l'acné et l'eczéma, et combat la chute des cheveux.


Mémé est toujours contente d'avoir des jeunes pousses au jardin et gare à qui s'aviserait de lui arracher cette manne de printemps

A nous les bonnes soupes, les pains et les tourtes…

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 00:21

bando-coucou

 

La primevère officinale ou coucou est courante, on  la rencontrer dans les bois clairs, dans les prairies ou en bordure des routes. Celles ci sont à éviter car polluées.

Elle est expectorante, diurétique, émolliente, pectorale et calmante.

 

En infusion elle agit sur le système nerveux et le sommeil. Les effets sont similaires à la camomille, un relâchement des muscles et un bien-être général.

Elle est bonne aussi contre les migraines

Les feuilles et les racines sont émollientes, pectorales et calmantes en cas d'inflammation des voies respiratoires et de bronchite, rhume, toux sèche. Les effets sont similaires à la camomille, un relâchement des muscles et un bien-être général.

 

 Attention, certaines personnes peuvent être allergiques, on signale des cas de dermatite primulaire, occasionnant des démangeaisons.

Les fleurs contiennent des pigments flavones ; elles exercent une action sédative sur les contusions, enflures et coups, en compresses de feuilles fraîches écrasées.

 

salade-primevere.jpg

 

 Les jeunes feuilles de primevères à la saveur anisée et les fleurs peuvent être consommées en salade.

Par la suite, les feuilles sont meilleures cuites, utilisées dans les soupes ou dans des sautés de légumes.

Elles décorent plats de viandes, de volailles, de poissons.

 

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article