Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue

trio.jpg

 

2014

 

 

 

Recherche

6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 04:22

Belle de jour ou belle de nuit ? Annuelle ou  vivace ?

C'est à s'y perdre

On se contentera d'admirer…

 

 

belle-j

belle.jpg

 

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 04:52

menthe.JPG

La menthe a une place de choix au jardin.
Deux espèces de menthe au jardin de dame Lucette: menthe poivrée et menthe sauvage.
L'une aux feuilles un peu gaufrées et au parfum en nez et en bouche puissant, l'autre aux feuilles duveteuses au parfum plus sauvage et plus doux.

menthe3.jpg

Au 9 ème siècle, on connaissait tellement de variétés de menthe, qu’un moine a écrit qu’il préférait avoir à compter les étincelles de la fournaise de Vulcain plutôt que d’essayer de les dénombrer. Aujourd’hui encore nous avons le choix entre 25 espèces de menthes: douce ou poivrée, aquatique ou pouliot….


Au Moyen âge, la menthe est administrée aux personnes souffrantes, mélangée à un peu d'opium : elle est donc connue depuis longtemps pour ses vertus analgésiques et anesthésiques. La menthe n'est pas seulement un antidouleur, elle peut aussi être employée comme antiseptique, notamment des voies respiratoires et digestives.


 

Elle donne du tonus,et chasse la fatigue; Reservez- la pour mettre du peps dans votre journée mais évitez- la avant de dormir...

Elle calme les migraines,  favorise la digestion.

 

menthe-fraiche.jpg

 


 
On en fait  des liqueurs, des sirops qui mélangés avec l'anisette porte le nom de perroquet et avec de la limonade, de diabolo, des glaces, des bonbons, des chewing-gums. .. Elle entre dans la composition des dentifrices.


Un conseil de mémé

C'est le moment d'en faire sécher de gros bouquet pour cet hiver.
La maison embaume et les moustiques s'éloignent!

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 03:49

La verveine officinale, aussi nommée herbe sacrée, herbe aux sorciers, herbe de sang, herbe à tous les maux est une plante presque insignifiante par rapport aux bienfaits qu'elle apporte.

 

"Une maigre tige rigide, de médiocres feuilles, quelques rameaux grêles et raides, des fleurs petites et inodores, on la croirait un fil de fer !" Voilà comment la voit certains auteurs ! Une mauvaise herbe de plus !

Elle a pourtant des vertus calmantes, aide à la digestion.

 

verveine3.jpg

 

 

 

Elle fut  élevée au rang de plante sacrée, il y a fort longtemps et elle fait partie des herbes magiques de la Saint Jean !

Les Celtes et les Germains l’employaient dans leurs pratiques de magie et de sorcellerie car c’était une grande guérisseuse.

On ne l'utilise plus guère, lui préférant la verveine odorante, un arbrisseau cultivé en Algérie et dans le sud de la France.

Pourtant, ses feuilles, fraîches ou séchées, peuvent servir à aromatiser sauces, marinades et glaces. Son arôme citronné va bien aux gâteaux...

En infusions ou en liqueurs, allons voir le pépé dans sa cave, il va tout nous dire…

 

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 03:16

camo.jpg

 

Notre camonille profite de la pluie de ces derniers jours pour prendre de l'ampleur !

Plante médicinale utilisée les problèmes digestifs, je n'en garde pas de très bons souvenirs de petite enfance !!! Mais je vous fais grâce des détails. Je vous dirais juste qu'une tisane de camomille dégage le tube digestif !

En usage externe, mémé l'utilise encore comme désinfectant et cicatrisant.

Désinfection de la bouche et des blessures, yeux rouges, certaines conjonctivites, plaies pour favoriser la cicatrisation.

Par contre j'ai des souvenirs de jeunesse où la camomille passait pour blondir les cheveux ! J'ai dû écumer le jardin des simples de mémé !

 

 

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 04:05

framboise3.jpg

 

 

Et avec les feuilles ? Car au jardin de Dame Lucette rien ne se perd…..

Les feuilles favorisent la digestion. Elles sont  antispasmodiques, spasmolytiques, astringentes.

Le framboisier est déjà présent à la préhistoire, il sera cultivé qu'a partir du Moyen âge dans les jardins monastiques.

 Comme le fruit, la feuille est riche en vitamine C,  sels minéraux et fibres.

 

Mémé les garde précieusement pour répondre aux  problèmes gastro-intestinaux de la famille.

Et pépé lui en fait du vin....

 

 

 

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 04:51

framboise.JPG

 

Voici revenu pour nous le temps des framboises au jardin de Dame Lucette.

La récolte étant petite nous complétons par celles beaucoup plus nombreuses d'un jardin ami.

 

La framboise est riche en magnésium, calcium et fer. Riche aussi en vitamine C  et en fibres qui agissent sur le fonctionnement des intestins. Ses petits "grains" riches en cellulose accélèrent le transit, et permettent de lutter efficacement contre une tendance à la constipation. En cas de fragilité de la muqueuse intestinale, ou de présence de diverticules, il est préférable de consommer les framboises sous forme de coulis passé au tamis.

 

 

Au Moyen-âge, on attribuait à la framboise des vertus toniques et fortifiante.

Au 16 ème siècle, on recommandait son sirop pour redonner de la force aux malades.

Son usage était aussi conseillé par les médecins et autres apothicaires, "à ceux dont l'estomac ne peut garder les aliments, et que tourmentent des vomissements"

(G. Bauhin, Historia plantarum, 1651).

 

Mémé utilise, en gargarisme, un sirop de vinaigre framboisé, ou simplement les feuilles ajoutées à des feuilles de ronces,  pour soigner les angines.

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 01:08

Notre projet de mini conservatoire des sauges prend forme lui aussi.

La sauge officinale, la bleue, la cassis et la sclarée ont rejoint les aromatiques du jardin.

N'hésitez pas à partager vos pieds de sauge avec nous, il nous en manque beaucoup, beaucoup, beaucoup...900 espèces, annuelles, bisannuelles, vivaces ou arbustives.

 

 

s-cassis

 

sclarée

 

sbleue

 

s-off.jpg

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 01:51

Des nouveautés au jardin....

Quelques plantes que nous n'avions pas et qui généreusement nous ont été offertes .

 

plantes.jpg

 

Guimauve, reine de pré,chou perpetuel, camomille ont trouvé place au jardin de Dame Lucette.

 

j-et-m.jpg

 

jerome-jardin

 

Elles viendront enrichir ce blog et mes visites guidées au jardin au fur et à mesure de leur croissance .

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 04:06

hysope2.jpg

 

Nouvelle venue au jardin grâce aux dons, l'hysope est une plante souvent méconnue, parfois oubliée.

L'hysope, ou herbe sacrée est médiévale à n'en pas douter ! Elle aromatisait potées et pâtés et aidait à la digestion, je crois que les estomacs de l'époque devaient parfois être blindés !

Aujourd'hui, elle est la belle oubliée des jardins, pourtant elle  s'emploie, comme le romarin, en bains toniques, en gargarismes contre les angines. Sa décoction, en compresses, est puissamment anti-ecchymotique : elle a guéri promptement des contusions violentes

 

Elle reste le condiment des viandes, des pâtés, des féculents, et aussi des salades, en infusions elle aide toujours à la digestion.

 

Récoltez feuilles fraîches au fur et à mesure des besoins ou faire sécher les tiges avant la floraison pour l'hiver. Les fleurs, à utiliser en petite quantités car le parfum est fort, sont à couper en début de floraison.

 

 

Attention : l'huile essentielle d'hysope est toxique.

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 01:03

arbre-sureau-copie-1.JPGJ'en finirais avec mon ami le sureau par quelques généralités toujours bonnes à rappeler

 

Le sureau attire et nourrit un grand nombre d'insectes et d'animaux par ses feuilles, fleurs, pollens, fruits, bois.


C'est notamment la  plante-hôte pour certaines chenilles comme celle de la tordeuse du sorbier, du petit paon de nuit,  de la noctuelle.

C'est un des arbres les plus visités par la faune.

Son feuillage dense et les nombreuses fourches offrent  un lieu de choix pour les oiseaux nicheurs.


Les abeilles sauvages et autres guêpes profitent  de ses rameaux creux.On en fait d'ailleurs des nichoirs à insectes facilement en creusant la tige et en faisant des fagots à accrocher aux arbres.


Les fleurs attirent abeilles et papillons et les baies font le régal des troglodytes mignons et des rouges-queues, en autres !

 

Le purin de sureau  à raison d'1 kg de feuilles dans 10 l d'eau mis à fermenter quelques jours a de nombreuses vertus qui en font un grand allié du jardinier

* Répulsif contre les pucerons

* Répulsif de certains petits mammifères comme les taupes

Les feuilles de sureau accélèrent la décomposition du compost.


 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans flore
commenter cet article