Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue

trio.jpg

 

2014

 

 

 

Recherche

23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 07:09
NOIX SALEES

hyper facile
pour 125 gr de cerneaux, 2 càs d'huile, et 25 gr de beurre

* Faire chauffer huile et beurre
* Ajouter les noix
* Faire frire doucement
* Bien égoutter sur un papier absorbant
* Verser dans un plat et saler généreusement
Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans Je suis gourmande et vous
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 07:02
L'hiver, on l'espère, tire à sa fin et il me reste encore des noix...
La noix est bonne pour la santé même si oui, elle est très calorique !
Elle apporte à notre corps les éléments nécessaires pour éviter les risque d'artériosclèrose grâce à ses acides gras poly-insaturés.
Heureusement que je l'ai le livre pour le savoir !  Et les noix, pour le plaisir !
Alors cette semaine sera une semaine.... à la noix....


Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans De nos jours
commenter cet article
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 05:34
Généralement une veuve ou une vielle fille qui ne craint plus pour sa réputation.
Elle fait le ménage, la cuisine et l'entretien de la cure.
Elle reçoit les messages quand Monsieur le Curé est absent.
Elle sait tout sur tout le monde, c'est une grenouille de bénitier, pas toujours tendre avec ses semblables.
Bigote mal aimée....Elle n'est pas toujours drôle la bonne du curé !

J'voudrais bien mais j'peux point
C'est point commode d'être à la mode
Quand on est bonn' du curé
C'est pas facile d'avoir du style
Quand on est un' fille comm' moié
Entre la cure et les figures
Des grenouilles de bénitier
La vie est dure quand on aim' rigoler

{Refrain:}
Mais quand le diable qu'est un bon diable me tire par les pieds
Ça me gratouille, ça me chatouille, ça me donn' des idées
J'fais qu'des bêtises derrièr' l'église
J'peux point m'en empêcher
Dieu me pardonne j'suis la bonn' du curé.

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans vieux métiers
commenter cet article
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 05:34
Le dimanche est jour de relatif repos.

On se lève juste un peu plus tard sauf à l'automne quand c'est la chasse qu'on ne manque pas !
On siccote* en attendant l'heure...,On rafistole, on bricole, on verifie, on lorgne du côté de chez les voisins voir si on peu discuter un brin...Bref on attend l'heure.
Puis au loin les cloches sonnent, c'est l'heure, l'heure de la messe.
Rencontre avec une personnalité du village : Monsieur le curé !
"Le vieux curé bredouillait les derniers mots de son sermon aux dessus des bonnets blancs des paysannes et des cheveux rudes ou pommadés des paysans...(." Maupassant- "les sabots")

Monsieur le curé sermone, purifie nos âmes, met en garde contre le mal.
Les femmes pensent à leur salut, les hommes à la tournée qu'ils vont boire après la messe.


* siccoter : s'occuper à des petits riens. Dans le sens péjoratif c'est ne pas faire grand-chose !
Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans vieux métiers
commenter cet article
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 07:55
Notre campagne change. Le chemin est moins mou et boueux.
Les oiseaux piallent tôt le matin. Les bourgeons apparaissent aux branches des arbres.
Les parades amoureuses redoubles d'activité. l'air se fait moins vif....

" il est 4 heures, le jour se lève à peine, un jour rose des premiers matins de mai. Sous le ciel pâlissant, les bâtiments de la Borderie sommeillent encore....
Et sur la fosse à fumier, seul un coq jaune sonne le réveil, de sa note éclatante de clairon.
Un second lui répond, puis un troisième.
L'appel se répéte de loin en loin, s'éloigne de ferme en ferme...."

Emile Zola -La terre un livre extraordinaire que je conseille à tout les nostalgiques de la vraie vie à la campagne.



Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans De nos jours
commenter cet article
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 14:37
Tout ce qui roule passe par ses mains habiles.
Roues de charettes, de brouettes, de tombereaux.
Il travaille le fer et le bois, forge les essieux.


Beaucoup de vie et d'activité autour de son atelier

Le charron travaillait essentiellement durant les périodes où les travaux des champs étaient plus intense (labour, semailles, moisson...) : les chariots, charrettes ou autres charrues étaient mis à rude épreuve et les roues se brisaient plus qu’a l’accoutumée.

C’est pendant l’hiver et la saison creuse que le charron fabriquait les roues et divers éléments constituant une charrette. Il arpentait aussi les forêts pour y repérer les arbres dont il allait se servir les prochaines années.



                                                                                            charette à chiens !

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans vieux métiers
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 14:47



Vous voulez en savoir un peu plus sur cette forteresse troglodytique
Cliquer ICI
Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans Au Moyen-Age
commenter cet article
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 08:21


Dans ce petit livre très bien illustré avec dessins et photos d'époque, Gérard Boutet nous raconte les métiers de Maréchal-férrant, Bourrelier, Débardeur, Boisselier.

"Selon l'image populaire, c'était dans la forge du maréchal-ferrant que battait le coeur du village. Tôt levé, tard couché, l'artisan marquait de son marteau sur l'enclume la cadence de la vie rurale. On lui prêtait d'étranges connaissances, des pouvoirs surnaturels qui lui conféraient une autorité indiscutée."

Nos vieux métiers racontés par Gérard Boutet.
Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans vieux métiers
commenter cet article
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 06:42
le maréchal ferrant:

Il s'occupe des chevaux de la commune, ferrant et parant* les sabots.
Il fait aussi un peu office de vétérinaire pour des soins de base quand un aminal est malade, boite...
Il est aussi souvent forgeron, quelques fois charron.
une ancienne forge existe encore à Saint Rémy mais elle est plus récente que les tisserands et sert aujourd'hui d'ateliers municipaux

*parer : c'est limer les sabots pour le confort de la bête





Il y a grande animation autour du maréchal. La lime, le paroir sont en action, les langues masculines aussi !
Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans vieux métiers
commenter cet article
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 06:29
Menuisier

L'art de la menuiserie est une branche de l'art des charpentiers Il s’en distingue pourtant puisqu’au commencement on débite, coupe et poli le bois ou les bois.

 Rabot, demi-varlope et  varlope sont ses mots de tous les jours

Je vous parlerais peu plus tard d' un menuisier rennomé dans le village, j'attend les docoment de la famille pour vous détailler son oeuvre.


dictionnaire de la menuiserie : vantaux de la cathédrale de Poitiers

 

 



Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans vieux métiers
commenter cet article