Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

trio.jpg

 

2014

 

 

 

Recherche

24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 04:01

accessoire-the

 

Le tilleul en cuisine, c'est pas que pour le pisse-mémé, qu'on se le dise !

 

 Les jeunes pousses et les rameaux, crus ou cuits se consomment en accompagnement du gibier.

Les périodes de famine ont même apporté l'écorce aux écuelles !

Longuement cuite, puis broyée, on la mettait dans le pot de la soupe.

Les jeunes feuilles encore translucides et très tendres sont excellentes en salade. Pour cette année c'est un peu tard ! Mais vous pouvez encore faire sécher les feuilles, les réduire en poudre et l'ajouter a vos pains.

 

pain2

 

Cette  farine est très nutritive et fut employée pendant la guerre de 39/40

Mais je vais vous proposer une ou deux recettes plus raffinées que ce pain de guerre, au demeurant fort gouteux...

Partager cet article

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans Je suis gourmande et vous
commenter cet article

commentaires

cagou 25/06/2012 11:57

pour la salade !il faut les prendrent ,toute jeune!!!!
et pour le pain, je vais me renseigné;
bisousss bien pour le chanvre

eleonor du carloy 25/06/2012 21:31



oui jeunes en salade, mais sèches pour le pain



kasimir, dit pinson déplumé 24/06/2012 20:59

c'est vrai, j'ai déjà mangé des jeunes feuilles en salade, et c'est délicieux
les bourgeos sont un peu mucilagineux

eleonor du carloy 25/06/2012 21:30



oui, j'aime moins



lizagrèce 24/06/2012 07:13

Pas encore convaincue par le tilleul

eleonor du carloy 24/06/2012 08:27



pas grave, boude !



jojo de radon 24/06/2012 06:41

merci pour ces infos, bon dimanche
bises

eleonor du carloy 24/06/2012 08:27



travail...merci quand même



Martine Eglantine 24/06/2012 06:14

Je n'aurais pas eu l'idée d'associer du tilleul au gibier (il faut dire que je n'aime pas le gibier. J'en cueille chaque été pour faire des infusions. Bises

eleonor du carloy 24/06/2012 08:27



oui c'est souvent la seule utilisation que l'on en connait