Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

trio.jpg

 

2014

 

 

 

Recherche

28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 15:33

      Plusieurs cafés, restaurant où l’on  pouvait  boire un verre, manger mais aussi dormir.

Au café s’ajoutait souvent une deuxième activité, d’épicerie, de boulangerie, plus tard de coiffeur.


      Les cafés sont des  lieux de ravissement pour les bouches asséchées. C’est aussi un lieu  de rencontres pour les gens du village.

On s'y raconte les potins du coin, les dernières nouvelles, on parle politique, chasse, récolte.

   Le brevochard* côtoie les joueurs de dominos, les femmes venues chercher le mari  après avoir fait leurs achats, le drôle venu acheter un caramel à cinq sous… …
Décor sobre: une plus ou moins grande salle, quelques de tables en bois, quelques chaises paillées et un comptoir derrière lequel se tient le patron. Quelques affiches publicitaires, et oui, déjà !


* brevochard : boit sans soif

Partager cet article

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans vieux métiers
commenter cet article

commentaires

Channig 02/04/2009 07:38

Très intéressant ton blog.....Quel travail ! ! ! J'aime beaucoup les réclames ; enfin j'aime tout......
Bonne journée

eleonor du carloy 02/04/2009 08:02


merci


canelle56 28/03/2009 18:39

Dommage que ces lieux aient disparus des petites villes et de nos campagnes , la convivialité était reine
bises

eleonor du carloy 01/04/2009 11:48


oui mais pas la rentabilité !!!


n-talo 28/03/2009 17:41

quelle belle ambiance qui va bien chez toi ;.

eleonor du carloy 01/04/2009 11:49


je trouve aussi, il faudrait pouvoir faire abstraction de la notion argent pour retrouver de tels lieux!


LIZAgrece 28/03/2009 17:31

C'était un lieu de "lien social" ... Dommage que beaucoup aient disparu..Nous avons encore ça aussi dans les villages Grecs et on les appelle "Kafenio" ...Dans les villes ils existent mais ce sont des lieux uniquement pour boire le café et manger un morceau ils ne font plus épicerie ou dépôt de pains ...

eleonor du carloy 01/04/2009 07:59


c'était un petit monde en soi, on y trouvait de tout, et tout le monde!
pas d'égoisme, on était heureux de rencontrer son voisin.