Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

trio.jpg

 

2014

 

 

 

Recherche

25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 15:31
Après la messe les femmes vont se retrouver dans les quelques commerces du village.


1836, 8 commerces au village : épiciers, cafetiers,  sabotier, potier.

Un homme de peine du commerce dont nous n'avons pas plus amples renseignements.
Peut être un jeune mitron?

Longtemps il n'y eu de boulangeries que dans les villes, les bourgs importants et les couvents
 Les tisserands et les paysans cuisaient leurs pains dans leurs fours ou au four communal
Certains aubergistes cuisaient aussi le pain   qu'ils proposaient aux journaliers et manoeuvriers trop pauvres pour cultiver ou acheter leurs céreales. Pain de mauvaise facture vendu à bas prix.





Partager cet article

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans vieux métiers
commenter cet article

commentaires

LIZA 25/03/2009 16:38

C'était pas très sympa de vendre du pain de mauvaise qualité même à bas prix ... Ceci étant maintenant on vend bien des produits quasi-périmés .. Ah ! le profit !!!
LIZAGRECE

eleonor du carloy 01/04/2009 08:06


il ne faut juste pas se laisser rouler dans la farine!