Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

trio.jpg

 

2014

 

 

 

Recherche

21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 04:17
      Les femmes ont toujours fait leur part de travail, un labeur incessant sur le chemin des caves.
Là, elles filent pour la maisonnée.
Mais il arrive que l'on ai besoin de renfort, on fait alors appel aux veuves du village qui vont se louer pour quelques sous.
En 1788, elles étaient 44 au village!!
Le filage symbolise la femme.





















      La quenouille est offert aux filettes, le fiancé taille et sculpte celle- ci pour sa promise. Il arrive même qu'une bonne fileuse soit enterrée avec sa quenouille!!


      Les femmes filent sans cesse, en gardant bébé, en marchant,.
Elles ont la quenouille dans une main et de l'autre tirent de la poche du grand tablier, le chanvre, pour le torsader en un fil fin et régulier...Et je peux vous assurer que c'e n'est pas facile de tourner le fuseau en marchant!!

Si elle a un rouet, elle l'utilisera le soir à la veillée où entre deux histoires de chasses ou de loup, elle file et file encore...


La fileuse, gardienne de chèvre est une huile sur toile de Jean- françois Millet, que vous pouvez retrouver dans le livre des vieux métiers.

Partager cet article

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans vieux métiers
commenter cet article

commentaires

Clochette01 21/01/2009 19:01

Ah, la quenouille.... De quoi piquer un bon roupillon dans les contes !!!!

eleonor du carloy 23/01/2009 13:26


aurais- tu une licence es contes !!!!


canelle56 21/01/2009 10:25

j'aime beaucoup cette époque de l'histoire , bises

eleonor du carloy 21/01/2009 11:21


moi aussi en récit, mais la vie ne devait pas être drôle tous les jours!